Mésothérapie et tabac

Mésothérapie et tabac

Qu’est-ce que la mésothérapie

La mésothérapie est une technique médicale qui a été inventée dans les années 50 par un médecin français dénommé Michel Pistor. Elle consiste à injecter de faibles doses de préparations médicamenteuses sous la peau. Les injections faites sont peu profondes et se font directement à proximité des zones à traiter afin d’être efficaces même avec des doses médicamenteuses minimes.

Les préparations injectées peuvent être des médicaments, des substances homéopathiques ou même des préparations à base de plantes ayant des propriétés médicinales.

Ce traitement est peu douloureux grâce à l’utilisation de crèmes anesthésiantes et parce que les injections sont faites avec de micro-aiguilles qui ne pénètrent dans la peau que de façon superficielle.

Utilisation de la mésothérapie pour arrêter de fumer

L’utilisation de la mésothérapie comme traitement pour le sevrage tabagique a pour but de diminuer la dépendance par injection de substances médicamenteuses ou à base de plantes ayant des propriétés de lutte contre la dépendance.

Les micro-injections se font au niveau du nez ou du front. Généralement une seule séance suffit mais il est possible d’aller jusqu’à trois séances espacées d’un mois.

La mésothérapie est parfois effectuée en combinaison avec des séances d’acupuncture. Dans ce cas-là les micro-injections sont généralement faites sur des points d’acupuncture spécifiques.

La mésothérapie a pour but de rompre la dépendance en rendant le tabac moins attrayant. Elle va également avoir pour but de diminuer le stress lié à l’arrêt ainsi que d’autres symptômes liés au sevrage tabagique. Enfin elle peut également être utilisée pour redonner de son éclat et de sa jeunesse à la peau par des injections ciblées sur différentes zones du visage par exemple.

Remarques concernant la mésothérapie

N’importe qui ne peut pas pratiquer la mésothérapie. Pour cela, il faut être médecin et avoir suivi une formation spéciale.

La mésothérapie n’est initialement pas prévue comme traitement contre le tabagisme. Sa vocation est de traiter des problèmes dermatologiques ou vasculaires. On peut donc se poser des questions sur son adéquation au traitement du sevrage tabagique.

Il y a plusieurs autres points délicats concernant cette approche. Tout d’abord, les injections peuvent provoquer des allergies ou des infections. Ensuite, les médicaments utilisés en mésothérapie ne sont pas des médicaments initialement prévus pour traiter le sevrage tabagique ni même être utilisés sous forme de micro-injections.

Dans le passé, la mésothérapie a fait partie des traitements recommandés par Tabac Info Service mais ce n’est plus le cas depuis un certain nombre d’années. A ce propos, le Ministère de la Santé indique dans son dépliant sur la mésothérapie qu’elle n’est pas validée scientifiquement quant à son efficacité et sa sécurité. Vous pouvez accéder à ce document en tapant « mésothérapie » dans Google et en allant sur le site du gouvernement qui est en première page.